Mise en avant

       BONJOUR AMIS PILOTES

QUE VOUS SOYEZ PILOTE DEBUTANT, AMATEUR OU CONFIRME ENDUROPERFECT  VOUS PROPOSE DE NOMBREUX ARTICLES ET VIDEOS SUR LES DIFFERENTES TECHNIQUES EN CROSS,TRIAL ET ENDURO.

 PERFECTIONNEZ VOS TECHNIQUES,ROULEZ MIEUX,ROULEZ PLUS VITE!

Mise en avant

Exercice pour progresser rapidement en spéciale

Pour des spéciales en enduro ou en cross ,l’essentiel est toujours de gagner du temps pour améliorer son chrono. Pour ce faire, l’expérience et la technique sont essentiels pour y arriver.

Je vous propose un  exercice à travailler de façon ludique pour  progresser  très rapidement .

Il consiste à vous faire virer le plus rapidement possible dans un virage à plat pour prendre la meilleure trajectoire.

On peut distinguer 3 points essentiels pour cet exercice:

– le regard

Le regard doit être dirigé au loin, en direction de la prochaine difficulté à anticiper pour prendre la meilleure trajectoire.

Faites l’exercice et vous vous rendrez  compte rapidement que c’est  un atout majeur  pour piloter.

C’ est simple la moto est dirigée là où vous jetterez votre regard!

-le freinage

Que vous rouliez en deux ou quatre temps ,dosez votre freinage pour garder tout le temps de la motricité.

Ex :un freinage trop brutal bloque la roue arrière, entraine une glissage généralement non maitrisée ,vous fais perdre du temps ,de la motricité et surtout vous fait sortir de la bonne  trajectoire.

 

– l’embrayage

Vous ne devez en aucun cas, vous servir de l’embrayage pour cet exercice!

Pour vous exercer, enlever le levier d’embrayage pour ne pas être tenté de l’utiliser!

Si votre levier est réversible, scotcher le  sur votre guidon.

Maintenant à vous de jouer, c’est l’heure de s’exercer!

 

 

EXERCICE: 

Choisissez de préférence un terrain sec  et  plat, par exemple un champs non cultivé pour avoir de l’espace pour rouler.

Travaillez entre deux  plots  espacés  d’une dizaine de mètres  pour faire  un parcours en  ovale.

Il  se décompose en trois phases :

1ère phase : l’accélération

Généralement ,en phase d’accélération, on se met en position  debout  pour mieux contrôler la moto mais pour cet  exercice ,rester assit  car l’espace entre les 2 plots  n’est que d’une dizaine de mètres .L’objectif est de ne travailler que sur  le passage du virage.

Peu importe que vous possédiez un quatre temps ou un deux temps ,l’important c’est d’adapter  votre vitesse pour doser votre freinage.

Pour négocier votre virage  en un minimum de temps, il faut garder un maximum de motricité et être régulier durant l’accélération . Eviter à tout pris les à coups et le freinage brutal. En arrivant trop rapidement à l’entrée du virage ,vous risqueriez de vous  éloignez de la bonne trajectoire.

Bien  négocier son virage, c’est gagner un  temps précieux  lors d’une spéciale.

2eme phase :passage du virage

–  Placez vous  sur l’avant de la moto au niveau du réservoir.

-La raie des fesses sur l’arrête de la selle, coté extérieur de la moto:

-avec votre jambe extérieure appuyée sur le cale pied  (cette action vous permet de bien coller la moto au sol)

– Jambe intérieure tendue relevée contre le radiateur(cette jambe vous sert de balancier pour votre équilibre)

–  regard orienté vers le prochain virage ,avec une  accélération régulière .

3ème phase : sortie du virage

A la fin du virage, dès que possible ,remettez vous debout et accélérer jusqu’au prochain virage en appuyant sur les deux cales pieds pour une meilleure motricité .

Au fur et à mesure de l’exercice, vous augmenterez votre vitesse entre chaque plot et une fois l’exercice assimilé, vous changerez de sens .

Vous augmenterez progressivement votre vitesse  ,c’est certain!

 

Mise en avant

Démontage et remontage d’un pneu avec Bib mousse en 5 minutes

Fini la galère pour changer votre pneu !
Ne perdez plus de temps au ravitaillement, adoptez des gestes simples et rapides !
Comment? Avec une bonne méthode ,un outillage adapté et les bon gestes!

L’OUTILLAGE
-un maillet
-un pinceau
-une clé plate pour l’écrou du gripstair
– 4 démontes pneus
-un pot de savon
-un vieux pneu qui servira de support pour poser votre roue

1ère phase: DEMONTAGE DU PNEU
– Positionner votre roue de moto sur le pneu de voiture côté disque de frein, face à vous.
Ne pas mettre la roue côté couronne: vous risquez de vous blesser avec les dents de la
couronne lorsque vous utilisez les démonte-pneus.
– Desserrer l’écrou du gripstair avec la clé plate
– Lorsque le gripstair est libre, positionnez la roue pour que le gripstair soit à « 9 hr » par
rapport a vous.
– Devant vous, faites passer les 4 démonte-pneus derrière la tringle entre le pneu et la jante
(espacez- les de 5 cm environ ).
– Ensuite positionnez-vous de l’autre coté, avec vos genoux . Votre poids permet d’appuyer
sur le pneu pour le faire descendre dans la jante.
– Maintenant que le pneu est bien descendu dans la jante, faites passer la tringle du pneu à
l’extérieur de la jante à l’aide des démonte-pneus.
– Mettez-vous sur le moyeu de la roue et tirez le pneu vers vous
– Remettez la roue droite, gripstair en bas . A l’aide d’un démonte-pneu et du maillet,
terminez le démontage en passant le démonte-pneus entre le talon et le bord de jante.
A l’aide du maillet ,tapez sur la tranche du pneu pour le séparer de la jante.
– Dernière étape du démontage, il faut retirer le bib mousse du pneumatique .
Comment ?
En vous aidant du démonte-pneus (coté arrondi), puis passez entre le pneu et le bib mousse pour le tirer vers le bas.
Veillez à vérifier l’état de votre jante , de votre bib mousse et du gripstair!
Voila, vous venez de démonter votre pneu en moins de deux minutes et sans difficulté!
Quelques conseils concernant les bib mousse
-La duré de vie est de 6 à 12 mois selon l’utilisation.
-le coût à l’achat est beaucoup plus cher qu’une chambre à air mais vous êtes sûr de ne pas
crever en pleine course !
– Il est interdit de rouler sur la route avec un bib mousse mais c’est autorisé pendant une
course.
Regarder notre vidéo d’enduroperfect sur le démontage du pneu avec bib mousse (les
explications s’effectuent en deux minutes).

2e phase : REMONTAGE DU PNEU
– Graisser le bib mousse avec du savon.
Si vous prenez un bib mousse neuf ,utilisez la pâte qui est prévue à cette effet pour éviter les
échauffements.
– Enfilez le bib mousse dans le pneumatique neuf
– Badigeonner généreusement toutes les parties avec du savon; ce qui va faciliter le
remontage du pneu sur la jante.
– Regardez le sens de rotation du pneumatique et positionnez votre jante, gripstair devant
vous.
– Au niveau du gripstair, passez le premier talon de la jante derrière la tringle du
pneumatique.
– A l’aide du démonte-pneus, continuez à faire passer l’ensemble de la tringle du pneu
derrière le premier talon.
Pour plus de facilité, chaque fois que vous changer de place votre démonte-pneus, ne
prenez pas trop d’espace entre les deux.
– Lorsque l’ensemble de la première tringle est rentrée, appuyer pour bien faire descendre le
pneu de façon à ce que la tringle du pneu soit quasiment sur le flanc de la jante.
– Positionnez la jante, gripstair en face de vous pour qu’au remontage du pneumatique vous terminiez par le gripstair.
– Aidez vous des 4 démonte-pneus pour mettre le pneu en place.
– Descendre la tringle du pneu dans le talon de la jante pour faciliter le remontage
et bien passer le gripstair derrière la tringle à la fermeture du pneu.
Si vous avez un compresseur d’air, une fois le pneumatique en place dans la jante, envoyez
de l’air par le trou de la valve pour mettre en place le pneumatique dans la jante.
– Serrer l’écrou du gripstair.
N’hésitez pas à vous entraîner chez vous pour être au top lors de votre prochaine course
vous gagnerez temps et en sérénité!
Une vidéo complète qui vous montre le démontage / remontage d’un pneu en moins de 5 minutes.

 

Course:Comment choisir sa moto

Pour nous amateurs ,la difficulté est de concilier la marque et la cylindrée avec nos désirs:

ils ne sont pas toujours compatibles avec nos besoins !

Afin de ne pas se tromper, quelles sont les bonnes questions à ce poser?

Voici quelques points essentiels à prendre en compte pour choisir votre moto :

-votre niveau sportif

-votre forme physique

-votre budget

-vos motivations (recherche de performance…)

 

Quelques conseils:

-Ne prenez pas la même moto que votre copain sous prétexte qu’il roule très bien !

-N’achetez pas votre moto simplement parce que son look vous plait!

-Choisissez votre moto en fonction de vos besoins et vos aptitudes .

-Avant de choisir la cylindrée de votre moto, vous devez faire le choix entre un 4 temps ou 2 temps .

 

2 TEMPS OU 4 TEMPS                                     

Le » 2 TEMPS »

 

Pour les mêmes raisons qu’un moteur « 4 temps », le moteur « 2 temps » s’appelle ainsi car le cycle se fait sur un allé/retour du piston (1er temps – allé, 2eme temps – retour). Cependant les étapes sont les mêmes que celles du » 4 temps » comme l’illustre le schéma ci-dessus. Afin de bien montrer pourquoi c’est un » 2 temps » on va décrire cela en deux étapes:

-Etape 1 : Piston montant vers le point le plus haut(admission et compression)

-Etape 2 : Piston descendant vers le point le plus bas(détente)

 

Avantages:

Ils ont les avantages de la simplicité, d’un poids et d’un encombrement réduit. De plus, ils fonctionnent dans toutes les orientations sans nécessiter de lubrification par carter sec.

-En comparaison d’un moteur « 4 temps » de même cylindrée (et aux même régimes,), un moteur « 2 temps » est :

-30 % plus léger

-30 % moins cher

-30 à 40 % moins encombrant

-jusqu’à 50% plus performant

-Il possède un faible frein moteur

-Une certaine fiabilité

-Le coût moindre entretien et achat de pièces

 

Inconvénients:

-Il possède un faible frein moteur

-Vous devez faire votre mélange huile/ essence vous -même

– L’usure de la segmentation et donc du piston est plus rapide .Cependant l’usure plus rapide est aussi due au fait que la plage d’utilisation d’un moteur  » 2 temps » est en général sur un régime moteur plus élevé que sur les moteurs » 4 temps » .

LE  « 4 TEMPS »

Résultat de recherche d'images pour "moteur 4 temps essence"

 

 

Dans un moteur « 4 temps », plusieurs courses du piston (mouvement du Point Mort Bas au Point Mort Haut ou l’inverse) sont nécessaires pour compléter un cycle moteur.

Le piston coulisse dans le cylindre dans un mouvement de bas en haut :

  1. Dans sa position descendante il va créer une dépression dans la partie haute du cylindre -une aspiration- il faudra donc profiter de ce moment pour ouvrir la soupape d’admission et aspirer l’essence et l’air-le temps admission-
  2. Lors de sa remontée on fermera les deux soupapes pour compresser le mélange -le temps compression-
  3. En position haute ,on provoquera l’étincelle pour obtenir une explosion -le temps combustion-explosion-détente ce qui aura pour effet de pousser le piston vers le bas, il s’agit du moment ou le moteur développe sa puissance
  4. Lors de sa phase de remontée on ouvrira la soupape d’échappement pour évacuer les gaz brûlés -le temps échappement-

 

Avantages:

-coupleu

-frein moteur important

-peu d’entretien moteur

-grande fiabilité

-nombreux choix de courbes de puissance

 

Inconvénients:

-coût de l’entretien et l’achat de pièces plus élevé qu’un 2 temps

-moins performant que le 2 temps

 

2-Choix de la cylindrée en fonction du niveau:

 

Niveau confirmé:

Votre forme physique et votre niveau technique  vous  permet de choisir n’importe quelle cylindrée car vous vous adapterez facilement .Bien sûr ,tout dépend de votre calendrier et la difficulté de vos courses!

 

Niveau amateur:

Trois points importants à prendre en compte:

-la forme physique

-le niveau technique

-la spécificité de vos courses (courses de sable, enduro technique, endurances)

Optez pour des  petites et moyennes cylindrées,  plus facile à exploiter. Pour un pilote de niveau amateur, il est beaucoup plus facile de rouler sur un enduro pendant

sept heures avec un 250 cm3 qu’une 450 cm3!

 

Niveau débutant:

Commencez par une 125 cm3 ,c’est suffisant car c’est une moto facilement

maniable et vous progresserez ainsi  plus rapidement .,Une petite cylindrée ,légère,nécessitant moins de physique, vous permettera d’acquérir  plus facilement de la

technique.

 

Dans une course  enduro, une 125 cm3 bien exploitée et bien maîtrisée ,est une arme !

« J’ai testé pour vous »

Moi aussi , je suis passé par ce stade en ayant un peu de physique mais pas assez de technique pour réaliser une course sans souffrir ! J’ai donc effectué des stages de mises à niveau. Une fois que les bases sont acquises ,on se rend compte qu’il faut également une bonne hygiène de vie et surtout un bon entrainement physique pour progresser et améliorer son chrono!

Vous chercher à vous perfectionner ?

Opter pour un programme simple ,efficace qui boostera votre forme physique tout en gardant votre vitalité!

-de l’entrainement physique basé sur 4 disciplines complémentaires (cross fit,natation, course à pieds ,vélo).Vous pouvez aussi choisir en fonction de votre préférence ou de vos possibilités.

-une alimentation conseillée par une naturopathe pour retrouver poids de

forme, vitalité pendant vos entraînements et énergie pendant vos courses!

 

 

 

 

 

COMMENT CHOISIR SES PNEUS?

Vous préparez une course et vous ne savez pas quels types de pneus choisir: quelle dimension choisir? quel type de pneu mettre? Que signifie les inscriptions sur les pneus?

Voici quelques conseils pour vous guider et vous aider!

 

1 – F.I.M. et D.O.T.

Vous ne pouvez pas rouler sur la route avec des pneus cross c’est interdit.

Pour pouvoir prendre la route ,vos pneus enduro doivent être homologués F.I.M.

La mention F. I .M . correspond à » fédération international de moto ».

Cette dernière a mis en place un programme de certification de produit qui

permet aux fabricants une reconnaissance grâce à l’approbation du produit par

des tests effectués par des organismes tel que TUV, ISO ,UTAC et SAE.

Votre pneu doit avoir  également un numéro de suivi DOT (Departement of

Transportation),c’est son numéro d’identité.

Il est composé dans l’ordre:

-du code de l’usine

– de la dimension du pneu

-d’une spécification propre à chaque manufacturier

-de la date de fabrication avec la semaine et l’année

Exemple:  « DOT XE 29 R 625 1616 »  indique que le pneumatique a été fabriqué la 16e semaine de 2016.

Pour information, certains pneus arrières de cross ont un numéro DOT .

La plupart du temps, dans le règlement d’une course enduro, il faut des pneus   F I M.

Parfois,  ce règlement ne l’impose pas mais vous aurez besoin absolument  du

numéro DOT .

 

2- Repères d’homologation européenne

Le flanc du pneumatique propose des indications complémentaires

L’E et la série de chiffres sont des repères d’homologation européenne.

aux normes en vigueur en Europe.

Marquage commercial : marque et modèle sont visibles sur les pneus

ainsi que certains pictogrammes spécifiques à une marque.

Exemple : METZELER (marque, nom du manufacturier) 6 DAYS EXTREME (modèle de pneu parmi les différents produits METZELER).

Ce pneu possède aussi un marquage Green-X qui est indiqué par le

fabricant pour désigner un pneu vert.

Tubeless :  fait référence à un pneu sans chambre à air

Tube Type  (en allemand )  ou Tube Tyre  (en anglais) : fait référence à un

pneu avec chambre à air ou bibmouss

 

Outside :  fait référence au coté du pneu qui doit être monté à l’extérieur

Rotate + flèche : indique le sens de roulage du pneu.

L’appellation « Tread et Sidewalk » est précédée d’un numéro qui

correspond à la composition de la carcasse.

Not for away :  pneu destiné au tout terrain , interdit sur la route.

Pneu cross et pneu enduro:

Comme le montre ces photos , le profil d’un pneu cross est différent d’un

pneu enduro.

 

 Profil d’un pneu cross:

 

Profil d’un pneu enduro:

Le pneu cross a des crampons beaucoup plus grands  pour une meilleure

traction en ligne droite mais  il est moins adhérent sur les angles. Alors que le

pneu enduro est plus performant sur l’angle.

 Attention les bibmouss sont interdits sur la route

Cependant dans le contexte d’une course enduro, où vous êtes

encadré, les bibs sont autorisés.

 

3- Dimension d’un pneu

Exemple:   140 / 80 / -18

140 :  largeur du pneu en mm

/80 : ratio en pourcentage hauteur X largeur du talon.

18 : correspond au diamètre de la jante en pouce.

M/C 70M  M.S correspond à plusieurs critères tels que l’indice de charge, la

pression de gonflage, la vitesse maximale, la structure radiale croisée ou

simple.

Attention contrairement aux idées reçues, le 130/90/18 est plus large que le

140 / 80 / 18.

Et oui 130 x 9 % = 117

140 x 8 % = 112

Equivalence des dimensions des pneus tout terrain:

pneu enduro pneu cross

-90/90 -21   équivaut   80/100 – 21

-120/80 -19  équivaut  100/90 – 19

-130/70 -19  équivaut 110/90 – 19

-120/90 -18   équivaut 100/100 – 18

-130/80 -18  équivaut 110/100 – 18

-140/80 -18  équivaut 120/90 – 18

La largeur des pneus cross est mesurée au niveau de la base des crampons,

alors que celle des pneus enduro est mesurée en « hors tout »;c’est à dire à

l’endroit le plus large, soit au sommet des crampons.

 

4- Texture du sol et choix du pneu

Maintenant que votre choix est fait pour la taille, il faut adapter votre pneu en

fonction du temps et de la texture du sol .

Vous avez la possibilité de mixer l’avant et l’arrière pour différentes utilisations,

c’est à dire:

-Pour terrain très gras ,souple ou pour du franchissement de rochers glissants:

Un pneu très souple avec des crampons espacés  favorisent le dégagement de la boue.

-Pour terrain mixe à dur:

Un pneu un peu plus rigide ,polyvalent  pour rouler dans des conditions estivales.

 -Polyvalent terrain mixte, sablonneux, meuble ou dur

– Tous  terrains :

Il existe des pneus polyvalents que l’on peut utiliser sur terrains mixtes, sablonneux, meubles ou durs.

Certaines marques proposent des pneus spécifiques aux terrains sableux.

Il est important de connaître la réglementation pour faire le bon choix de pneu

et d’adapter vos pneus à vos conditions de terrains.

 

Avant toute courses, renseignez vous !

 

Reconnaître une spéciale en enduro:Pourquoi,comment,petits conseils

RECONNAITRE UNE SPECIALE EN ENDURO : pourquoi, comment, petits conseils

 Il est très important de reconnaître la spéciale avant la course, non seulement pour le chronomètre mais aussi pour votre sécurité !

Quand vous effectuez une reconnaissance sur une spéciale, la concentration est importante pour retenir un maximum d’informations. Elles vous aideront ensuite pendant la course.

Mes conseils :

– Vous devez reconnaître le circuit 2 fois

– Tous les 5 virages, vous devez mémoriser le parcours

– En marchant, prenez la trajectoire que vous prendrez en moto

> Facteurs essentiels pour améliorer votre chrono :

– la météo

– la texture du sol

– la longueur de la spéciale

– les endroits techniques

– le relief

– les trajectoires

La météo :

En fonction de la météo, les appuis et les trajectoires sont très divers.

Sur sol mouillé, vos trajectoires sont différentes car vous rechercherez la motricité. Dans la boue, il est difficile de prendre le tracé le plus court, n’hésitez pas à chercher de l’adhérence dans l’herbe et à recouper vos trajectoires. Gardez toujours un minimum de vitesse dans le gras, même pour les parties techniques.

Sur un sol sec, vous pouvez chercher la trace idéale. Cherchez les appuis qui se formeront au fur et à mesure. Au deuxième tour, n’hésitez pas à prendre les même traces, faites précédemment.

La texture du sol :

Pour une spéciale en herbe, ne vous faites pas surprendre au premier tour car l’herbe verte ou la paille sont très glissantes. Et attention aux accélérations dans les virages.

Bien sûr, en fonction de votre numéro et de la météo, vous adapterez votre vitesse et vos angles d’attaques dans les virages.

La longueur de la spéciale :

La longueur de la spéciale va déterminer l’intensité de votre effort. S’il est intense, pour le gérer sur une longue distance, vous devrez rouler à environ 70 % de vos capacités.

Par contre, sur une spéciale courte, vous pouvez vous permettre d’attaquer et rouler à environ 80 %.

Important : veillez à garder une marge de sécurité, ne roulez pas au maximum de vos capacités.

Les endroits techniques :

Pour votre sécurité et pour améliorer votre chronomètre, il est important de mémoriser tous les endroits précis où se trouvent des difficultés.

Utilisez des repères :

– dans le paysage (poteaux électriques, arbres, friches, ruisseaux…)

– dans la spéciale (succession de virages, une montée, une descente…) .

Utilisez tous les moyens et astuces qui vous aideront à retenir qu’à ce moment précis de la spéciale vous avez une difficulté.

Le relief :

Attention : le regard est très important.

Pour une spéciale en herbe, vous pouvez vous permettre de rouler à vue, le regard au loin pour anticiper le virage suivant.

Pour une spéciale dans les bois, gardez le regard sur les racines, les cailloux ou les ornières. Soyez vigilant car le relief se modifie au deuxième passage, des nouvelles racines peuvent apparaître.

Pour une montée, une descente, un devers, n’hésitez pas à repérer plusieurs traces, pour ne pas être bloqué par d’autres pilotes en difficulté dans ce passage.

Les trajectoires :

Optimiser son regard est essentiel pour optimiser ses trajectoires.

Pour un simple virage, la trajectoire la plus rapide est « milieu extérieur » : on rentre dans le virage au point de corde et on ressort « milieu extérieur ».

Dans une succession de virages, la trajectoire n’est pas la même. Le plus important pour vos prises de trajectoire, c’est d’anticiper les virages suivants.

Il y a deux temps importants pour le regard :

– juste avant l’attaque du virage n° 1, repérez le virage n°2

– pendant le passage du virage n°1, portez votre regard sur le virage n°2. Cela permettra de prendre la courbe idéale et d’adapter votre vitesse pour le virage suivant.

 

Maintenant à vous de jouer , vous avez toutes les cartes en main pour rouler mieux, rouler plus vite grâce à ENDUROPERFECT!

 

 

 

 

 

 

Techniques pour rouler dans la boue

Comment aborder sereinement un enduro dans la boue?

Voici quelques astuces pour bien préparer votre moto et votre matériel pour la course.

PREPARATION DE LA MOTO

POSTE DE PILOTAGE:

-Ligaturer vos poignées avec du fil de fer pour quelle ne tourne pas

-Coller un adhérant,(par exemple: grippe de skattboard )sur vos leviers de frein et d’embrayage

Après une chute , le grippe vous permet de ne pas glisser avec vos gants plein de boue  ou mouillés.

-Remplacer votre house de selle normale par une house antidérapante .

SUSPENTIONS:

L’accumulation de boue sur la moto alourdie considérablement le poids de la moto,pensez à durcir la fourche et l’amortisseur.

PARTIE CYCLE

-Appliquer de la graisse (type sillicone )à l’intérieur des gardes boue, du sabot moteur , des protèges plastiques  des deux radiateurs et sur  les jantes. Eviter d’en mettre sur la selle et les disques!

N’hésitez pas à renouveler l’opération au ravitaillement, vous éviterez l’accumulation de la  boue et le surpoids.

Attention au choix de vos bibs ou chambres à air:

-Pour rouler en chambre à air, la pression des pneus dans la boue varient entre 700 et 800 grammes.

Bien sur vous pouvez descendre plus bas la pression mais attention aux crevaisons surtout en liaison!

Pour les bibs, n’en mettez pas des neufs la veille de la course car ils seraient trop dures et il y beaucoup moins d’adhérance .Privilégié des mousses usées,souples  déja utilisées depuis quelques mois.

TENUE VESTIMENTAIRE

-Vérifier l’étanchéité de vos bottes, c’est désagréable de rouler les pieds trempés toute la journée _Appliquez de l’imperméabilisant sur les bottes et un peu de WD40 sur les fixations pour une meilleure protection.

-Prévoir un pantalon de rechange si les conditions sont très difficiles, et utilisez en dessous un textile dits respirant (ou techniques)qui évacuent bien la transpiration.

Les vêtements respirants  créent une barrière thermique contre le froid autour de votre corps.

-Evitez des chaussettes trop épaisses, optez pour des chaussettes fines et respirantes  pour votre confort et un meilleur ressenti sur le levier de frein et le sélecteur.

Pensez à bien vous hydrater pendant les liaisons avec un Camelback

Prenez un masque et une paire de gant propre de rechange  pour les spéciales.

COMMENT PILOTER DANS LA BOUE?

EN LIAISON:

– Face à une ornière mono trace, cherchez à vous mettre le plus souvent possible debout en gardant un minimum de vitesse et surtout positionner votre regard au loin.

La position pour rouler debout:

-Les pieds,au milieu des cales pieds, pour optimiser la traction de la moto

-Etre largement sur l’avant de la moto, le buste au niveau du guidon et la tête au niveau de la plaque phare.Bien sur votre position varie en acceleration ou decceleration!

Pensez au regard qui est tout aussi important que la position debout. Pour un meilleur équilibre, regarder au loin pour vous fixer un cap.

Rouler un maximum debout en liaison,vous permets:

-d’avoir un meilleur contrôle de votre moto

-de garder un meilleur équilibre de votre moto

-de faciliter le balancement de votre moto

Attention,on recherche l’économie d’énergie en liaison pour mieux aborder la spéciale .Moins vous serez fatigué ,meilleure sera votre temps en spéciale.

EN SPECIALE:

Même chose quand liaison on se met le plus souvent debout.

La position debout permet:

-en sortie de virage,d’exercer une meilleure traction en appuyant sur les pieds avec les deux cales pieds.

-en terrain accidenté,de ne pas subir les trous et de bien placer votre moto.

En liaison et en spéciales, rouler debout ,permet de gagner  du temps au chrono!